Sounds of India

Vous avez aimé «Sounds of Australia», vous allez adorer «Sounds of India» !
(Comptez une bonne vingtaine de minutes pour tout écouter)

 

Raaga du matin

Vous êtes à Jodhpur, au coeur du Rajasthan, il est encore tôt et vous profitez de la relative fraîcheur du matin pour vous asseoir sur un banc dans une petite cour de l’incroyable fort de Mehrangargh… l’instant parfait pour écouter un «Morning Raaga»…

 

Quais du gaNge

A Varanasi, sur les «ghats» (les escaliers qui donnent accès au Gange), une cérémonie a lieu chaque soir. Sadhus, pèlerins ou touristes se retrouvent en masse pour y assister.

 

Lumière svp

Les Indiens semblent entretenir un amour particulier pour… les interrupteurs ! La chambre d’hôtel la plus basique en comportera au moins 4 ou 5, et dans notre bungalow à Goa (1 chambre, 1 salle de bain et 1 toilette) nous en avons dénombré pas moins de… 28 ! Du coup, il n’est pas toujours facile d’allumer la lumière voulue du premier coup ! (Et cela n’empêche pas les fréquentes coupures de courant)

 

Bollywood

Au cinéma, lorsque le héros retourne la situation et provoque le happy end, c’est en musique, bien sûr, et sous les acclamations du public !

 

«The awareness is a must»

Rishikesh, juste au pied des premiers contreforts de l’Himalaya, au bord du Gange, est un des endroits les plus populaires en Inde pour pratiquer la méditation et le yoga. Une heure de méditation condensée en 5 minutes… pas sûr que cela suffise pour atteindre la pleine conscience.

 

Sacrées vaches

Si elles ont été bannies des centres villes de Delhi, Mumbai et Bengalore, elles sont présentes partout ailleurs et déambulent au milieu du trafic. Au moindre festival hindou (et il y en a pléthore), on en profite pour les peindre.

 

Appel à la prière

L’appel à la prière du soir en direct depuis l’intérieur de la grande mosquée de Delhi (capacité : 25’000 personnes). Impressionnant !

 

Marché

Au marché, on peut tout tout tout trouver… C’est aussi l’occasion d’apprendre le nom de quelques fruits et légumes dans la langue locale (en l’occurrence le Kannada).

 

La Mer

La mer, ça ne s’invente pas…

 

Chauve-souris

Les temples indus, ne sont pas uniquement la demeure des centaines de divinités de cette religion colorée, c’est aussi fréquemment là que s’abritent des nuées de chauve-souris. Le son c’est bien, mais ce que nous aurions surtout voulu partager avec vous c’est… l’odeur.

 

Vous prendrez bien un chaï ?

Peut-être vous a-t-on déjà parlé de notre expérience des trains indiens? Et des vendeurs de chaï, de cafés, d’eau, de lassis, de fruits, de samossas, de bhajis, de pakoras, de biscuits, et autres snacks qui s’y trouvent ? Cela donne à peu près ça :

 

Fontaine musicale

Aaah, les fontaines musicales ! Après celles de : Duchambé, Xi’an, Macao et Chandigarh voici celle de Mysore, la plus participative de toutes ! (On espère vraiment que l’aménagement de la nouvelle place de la Gare à Morges en comportera une!)

 

Echo

L’immense mausolée de Gol Gumbaz à Bijapur sur le plateau du Deccan est l’un des espace intérieur les plus vaste au monde! La galerie des chuchotements, 44 mètres au-dessus du sol, est particulièrement étonnante et si vous tapez des mains…

 

 

Pluie

En juillet, c’est la mousson en Inde. A Badami sous un rocher entre deux grottes sacrées, à Goa dans une grande église déserte, ou sous notre véranda à Benaulim… si vous n’êtes pas à l’abri dans les secondes qui suivent le début de l’averse, c’est la douche – rafraîchissant !

 

Hare Krishna, hare, hare, Hare Rama, …

Parmi les innombrables temples hindous visités celui-ci se trouve à Mysore. Récemment construit par l’association internationale pour la conscience de Krishna, les touristes y sont les bienvenus mais vous devrez vous acquitter d’un droit d’entrée. Pour le prix vous recevrez une pâtisserie pas très bonne, trois livres sur le yoga de Krishna, et une prière «personnalisée».

 

«Slumdog Millionnaire»

Nous voici en vue de Mumbai, la dernière étape de notre voyage… Et c’est riches de millions de magnifiques souvenirs que l’on s’apprête à rentrer en Suisse !