15 jours de plus au Kirghizstan

Nous passons la deuxième quinzaine d’août encore au Kirghizstan, d’une part pour régler les questions de visas, mais surtout pour profiter des attraits du pays. On passe notamment 3 jours hébergés en yourte au bord du lac Song-Köl, chez des bergers khirgizes. C’est chouette ! Et c’est l’occasion d’user non pas nos semelles mais nos fesses lors d’une petite balade à cheval.

Un des points forts de notre mois au Kirghizstan restera probablement le trek de 7 jours pour remonter le gigantesque glacier Inylchek. On ne compte pas le nombre de fois où on s’est dit : «Waow, c’est impressionnant, quand même* !». Après discussion avec Dimitri, on avait choisi l’option sans guide et sans porteurs, mais avec repas et hébergement (sous tente). Une option qu’on ne regrettera pas, surtout le jour de la tempête de neige qui nous amène 30 cm de poudreuse…

On croise moult glaciers latéraux eux-mêmes assez costauds, et on monte et on descend les moraines (parce qu’un glacier plat, c’est pas plat), puis on traverse le glacier jusqu’au camp de base à 4’000m. C’est de là que partent les alpinistes pour le Khan Tengri (7’010m) ou le Pobeda Peak (7’439m)… mais il y a encore du choix avec une douzaine de sommet à plus de 6’000m !

Malheureusement (et c’est l’unique raison) il est trop tard dans la saison pour tenter une ascension, alors on redescend en hélicoptère militaire soviétique, vol sans un nuage… superbe !

 

Plus d’images par ici

À peine arrivés, c’est avec une joie non feinte que l’on procède au dépouillement et au tirage au sort de notre deuxième jeu-concours. Résultat par ici.

On refait notre paquetage pour partir vers l’Ouzbékistan, nous nous réjouissons déjà de ce qui nous y attend!

*parce qu’on est vaudois…