Teahouse

Seul type d’hébergement disponible sur le parcours du trek du Manaslu (hormis le camping), la teahouse est une sorte d’hôtel-restaurant bien rustique, typique des régions himalayennes.

Côté chambre : elle donne toujours sur l’extérieur et elle est ultra simple. 4 murs (en bois la plupart du temps), 2 lits étroits avec matelas de qualité très variable (ne pas oublier d’amener son sac de couchage!), et parfois une petite table. La lumière ne fonctionne en général qu’à partir de 19h et il n’y a pas de prise de courant (il faudra trouver autre chose pour charger son appareil photo!).

Côté salle de bains/toilettes : c’est clairement le point faible du concept (…). Presque toujours partagées, les toilettes sont « à la turque » et le lavabo est… inexistant. Par contre on trouve toujours une sorte d’évier extérieur multi-usages. La douche n’est pas toujours là non plus, mais si c’est le cas elle est souvent sans isolation, sans pommeau, sans débit, sans un endroit pour poser ses affaires, sans éclairage et… sans eau chaude !

Côté salle à manger : elle est attenante à la cuisine et c’est là que les choses se passent. Discussions entre randonneurs autour d’un thé et d’un « snickers roll », débats entre porteurs sur la meilleure technique pour porter son sac, et blagues de guides sur les pauvres capacités pulmonaires des touristes. Tout ce petit monde attendant avec un peu de fébrilité l’heure du repas. S’il y fait parfois un peu frais, 2 ou 3 bouses de yak séchées dans le poêle y remédient bien vite (mais pas longtemps).

la Teahouse du village de Samdo (3’700m)