Dal Bhat

Dire que le dal bhat est le plat national népalais est un doux euphémisme ! C’est bien plus que cela, en fait une bonne partie de la population en mange tous les jours… midi et soir ! La blague préférée des guides est d’ailleurs de proposer de changer de menu et de prendre un bhat dal plutôt qu’un dal bhat.

Littéralement, dal bhat, ça veut dire « riz » et « lentilles », qui sont les composantes de base du plat (les lentilles sont en soupe, souvent agrémentées de haricots rouges en altitude). Ensuite, on y trouve, dans sa version la plus complète :

– Un ou deux curry de légumes (y compris des patates, voire uniquement de patates à partir de 3’000m).

– Un pickles de légumes bien relevés.

– Un légume vert, type épinard, cuit à l’eau (souvent un peu coriace).

– Un ou deux papadam : fine galette à base de farine de… lentilles, haricots, «champa» ou autre céréale qui pousse localement, grillée ou frite et parfois délicatement épicée.

Tout ceci est servi dans une jolie assiette en métal.

Parfois, il est possible qu’on vous propose un complément de viande, mais la plupart du temps c’est un plat végétarien. Et ce qui est bien avec le dal bhat, c’est qu’en plus d’être bon, on vous en ressert à volonté – et même à plus de 4’000 mètres à plusieurs jours de mule du point de ravitaillement le plus proche !

Dharamsala, 4’400m, un bon dal bhat avant le col